Financement du logement en Namibie

Vue d'ensemble

Pour télécharger une version PDF du profil complet de la Namibie 2020, cliquez ici.

La Namibie est un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure avec une population de 2,4 millions d’habitants. La population urbaine est passée de 28% en 1991 à 41% en 2019 et la croissance économique a largement soutenu l’urbanisation. Cependant, le produit intérieur brut (PIB) réel a été modéré ces dernières années, passant de 6,4% en 2014 à -1% en 2019. La position macroéconomique déjà affaiblie de la Namibie devrait être amplifiée par la pandémie COVID-19.

Le pays a répondu au COVID-19 avec un ensemble de mesures visant à atténuer l’impact social et économique. Une réponse notable de la Banque de Namibie a été quatre baisses des taux directeurs au cours de l’année, portant le taux à 3,75 pour cent.

La pauvreté et le manque de ressources financières pour acquérir un logement décent sont des contraintes majeures. Le marché hypothécaire de la Namibie se concentre sur les segments à revenu moyen et élevé du marché et exclut donc la majorité des Namibiens. L’endettement élevé des ménages, qui résulte d’une croissance modérée des revenus et de la demande de crédits à court terme, exclut la plupart des Namibiens du marché hypothécaire. L’abordabilité du logement en Namibie est également limitée par le coût élevé des terrains viabilisés. Un terrain viabilisé est une condition préalable à l’approbation des prêts par les banques. Le secteur de la microfinance est un secteur dynamique et important en Namibie. De nombreux Namibiens dépendent des prêts en espèces, ainsi que des micro-prêts et des prêts de détail pour satisfaire leur consommation mensuelle et leur budget.

Malgré les efforts du gouvernement pour fournir des terres viabilisées, mettre à l’échelle la sécurité d’occupation, l’assainissement et le logement, par le biais de l’Entreprise nationale du logement (NHE), le processus doit être accéléré pour répondre à une forte demande. L’arriéré de logement de la Namibie est estimé à 300 000 unités (dont 84 000 à Windhoek). L’indice du logement de la FNB montre que la demande de logements en Namibie se situe largement dans le segment inférieur. La pénurie est une opportunité évidente pour les projets de développement de logements. Les maisons du NHE sont construites selon un modèle de construction en partenariat public-privé qui permet à l’institution de nouer des partenariats avec des investisseurs privés. Cela représente une occasion pour la participation du secteur privé de compléter les ressources publiques pour faire face à la crise du logement en Namibie.

Vous pouvez accéder ci-dessous à plus d’informations sur le secteur du financement du logement de la Namibie, y compris les principaux intervenants, les principales politiques et l’accessibilité au logement:


En savoir plus