Cartographie des Investissements du Logement Africain

Une expérience croissante du secteur financier et des instruments financiers de plus en plus sophistiqués suscitent l’intérêt des investisseurs pour l’immobilier africain. Ceci inclus de nouveaux marches d’opportunités relies a une classe urbaine moyenne montante, , une industrie des matériaux de construction de plus en plus localisée et des innovations dans le financement du logement telles que l’émergence de Real Estate Investment Trusts et de facilités de liquidités hypothécaires à travers l’Afrique.

Cependant, une barrière importante à cette croissance demeure le manque chronique de données sur l’ampleur et le caractère des investissement dans l’infrastructure financière. Cela est particulièrement vrai pour le secteur du logement car la stimulation des investissement cibles requièrent des données très différenciées qui illustrent la segmentation du marché. En fournissant des informations sur les marchés qui justifient l’investissement dans des marchés mal desservis (segmentation et quantification de la demande, délimitation, compréhension et suivi de l’offre), nous pouvons soutenir un meilleur environnement politique et une activité accrue du secteur privé sur les marchés du logement abordable. De cette façon, nous catalysons les interventions d’échelle. Sans ces données, les interventions ciblées deviennent difficiles et se traduisent par des programmes de financement du logement qui ne répondent pas, la forte présence de prêts improductifs et l’adoption médiocre de nouveaux projets résidentiels.

Dans ce contexte, la nécessité d’une collecte, d’une analyse et d’une interprétation des données plus rigoureuses et plus nuancées est essentielle pour faciliter la prise de décision fondée sur des données probantes dans le secteur. Dans le contexte actuel, il existe peu d’informations sur les activités d’investissements et les tendances. Les lacunes d’information spécifiques qui nécessitent un intérêt urgent comprennent,

Données d’aperçu du marché: Cela inclut des données sur qui investit dans la fourniture de logements et les chaînes de valeur de financement et à quel niveau cet investissement a lieu. Il est important de comprendre la répartition géographique de cet investissement, le type de capital utilisé pour investir et les véhicules d’investissement. Il est également crucial de relier cela à des données fiables sur l’environnement d’investissement et les façons dont il permet ou étouffe l’intérêt des investisseurs.

Données sur le rendement du marché: Ces données doivent être segmentées par marché cible, type de logement ou intervention d’investissement et par zone géographique. Comprendre les instruments d’investissement les plus performants fournit une feuille de route pour les futurs investisseurs qui suivent l’environnement d’investissement en Afrique.

Horizon de marché compétitif: Pour prédire la taille, la capacité financière, la portée géographique et la part de marché des acteurs du logement et du financement du logement, les données historiques sur les secteurs hypothécaire, immobilier, personnel, prêt à la consommation, microfinance et microfinance du logement essentiel. Dans de nombreux pays africains, ces données historiques font cruellement défaut et constituent un obstacle majeur à la modélisation des horizons d’investissement.

 

Cette série de rapports fait partie du «Programme des investisseurs» du Centre for Affordable Housing Finance qui vise à combler certaines des lacunes susmentionnées, dans le but d’identifier et de promouvoir des investissements accrus dans le logement abordable à travers le continent africain. L’objectif global de ce projet est de quantifier l’ampleur de l’activité d’investissement en matière de logement et de financement du logement en Afrique, et d’établir un mécanisme pour suivre cela sur une base continue. Ce projet a permis de recueillir des données et de mettre en évidence les lacunes et les opportunités dans le paysage de l’investissement. Dans le but de stimuler de plus grands investissements dans le logement abordable et de relier les investisseurs aux investissements potentiels, le rapport présente les investisseurs et les instruments d’investissement ayant le plus d’impact sur le marché du financement du logement en Afrique.

East African Community ( EAC) Regional Report (Rapport régional Communauté d’Afrique de l’Est)

Burundi Country Report (Rapport pays Burundi)

Kenya Country Report (Rapport pays Kenya)

Rwanda Country Report (Rapport pays Rwanda)

South Sudan Country Report (Rapport pays Soudan du Sud)

Tanzania Country Report (Rapport pays Tanzanie)

Uganda Country Report (Rapport pays Uganda)

 

Central Africa Regional Report (Rapport régional Afrique Central)

Central African Republic ( CAR) Country Report (Rapport pays République de Centrafique)

Democratic Republic of Congo (DRC) Country Report (Rapport pays République Démocratique du Congo)

Ethiopia Country Report (Rapport pays Ethiopie)

 

 

Loading...