Un Agenda de Données sur le Financement du Logement pour l’Afrique

Nous croyons que l’information et les données sur le marché constituent une infrastructure de marché fondamentale pour le secteur du financement du logement. L’une des principales contraintes qui minent la participation du secteur privé et un bon engagement politique dans le financement du logement abordable est la disponibilité de données et d’informations sur le marché pour faciliter la prise de risques et la prise de décisions. En fournissant des renseignements sur le marché qui plaident en faveur de l’investissement dans des marchés mal desservis, nous pouvons soutenir un meilleur environnement politique et une activité accrue du secteur privé sur les marchés du logement abordable. De cette façon, nous catalysons les interventions à l’échelle.

À cette fin, nous avons lancés un projet dédié à l’élaboration, à la promotion et à la mise en œuvre d’un programme de données de Financement du Logement pour l’Afrique. Une présentation de Kecia Rust en juillet 2019 expose l’argument :

L’objectif de l’Agenda des Données est de catalyser la mise à disposition et la diffusion de ces données et de soutenir le développement d’une communauté de praticiens du financement du logement dans le pays qui promeuvent l’importance de données exactes et qui s’engagent activement avec les données pour générer des idées pertinentes.

Notre vision est le développement d’un univers de données sur le logement et financement du logement en Afrique qui fournit aux régulateurs, aux décideurs politiques, aux promoteurs et aux financiers du logement des données précises, pertinentes et actuelles.

L’Agenda des données pour l’Afrique comporte cinq grandes composantes que nous poursuivons actuellement dans nos pays prioritaires :

  1. Recueillir, évaluer et organiser les données disponibles (publiques, privées et transactions spécifiques) relatives à l’augmentation des investissements dans le logement abordable à travers l’Afrique.
  2. Identifier les lacunes en matière de données qui entravent l’activité du marché et comblent les principales lacunes en matière de données en :
  • Encourageant les propriétaires de données à mettre à disposition les données existantes ou à améliorer la qualité/couverture des données qu’ils recueillent ;
  • Recueillant des données supplémentaires avec des partenaires (données primaires)
  1. Intégrer, optimiser et élargir notre ensemble de connaissances de produits et d’outils de données pour produire un ensemble de sorties de données clés largement utilisées ;
  2. Renforcer la capacité des institutions partenaires à analyser les données et à utiliser les résultats fondés sur ces données ;
  3. Promouvoir l’importance de données accessibles et crédibles en tant que catalyseur sur le marché du logement abordable.

Le CAHF poursuit le Programme de données pour l’Afrique avec notre partenaire 71point4. Une présentation par Chris Garbers de 71point4 à la conférence de novembre 2019 de l’AUHF expose les raisons de la création de ce projet. Pour commencer, nous avons mis sur pied un bref Manifeste de Données, une Stratégie d’Agenda de Données et un Protocole de Données bien rangé. En 2020, nous publierons :

  • Un ensemble d’indicateurs principaux qui sont sélectionnés pour donner un aperçu de l’état du financement du logement et du logement dans chaque pays. Les indicateurs couvrent les différents aspects de l’évolution de la valeur économique du logement. Bon nombre de ces indicateurs seront recueillis chaque année par le biais des processus de collecte de données qui sous-tendent l’Annuaire sur Financement du Logement en Afrique du CAHF.
  1. Rapports d’audit des données des pays qui illustrent le paysage des données sur le financement du logement dans un pays donné, en mettant l’accent sur la disponibilité, la crédibilité, la fréquence et la transparence des données par les indicateurs principaux. Ces rapports cartographieront les principales sources de données de chaque pays et identifieront les lacunes en matière de données. En 2020, nous publierons des rapports d’audits de données pour : le Nigeria, le Ghana, le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda et le Mozambique, ainsi que la Côte d’Ivoire et le Maroc. Le but de ces rapports est de décrire l’état des données sur le logement et le financement du logement dans le pays, afin d’éclairer les décisions du gouvernement, des investisseurs, des chercheurs et des promoteurs à l’appui du financement du logement abordable.

Dans l’ensemble, le Programme de données est soutenu par les principaux investisseurs du CAHF, la FSDA et l’AFD. En outre, nous avons conclu un partenariat avec Reall pour poursuivre l’Agenda des Données en Tanzanie, au Kenya, en Ouganda, au Nigeria, au Mozambique et au Ghana.  Au Nigeria, notre partenariat est avec la Nigeria Mortgage Refinance Company (NMRC). Et bien sûr, nous travaillons aussi avec les membres de l’AUHF dans leurs pays. Pendant que nous élargissons et approfondissons nos efforts à travers le continent et au niveau des villes, nous invitons les organisations locales, régionales et internationales à s’associer avec nous pour soutenir la disponibilité des données et de l’analyse du marché nécessaires pour favoriser une augmentation des investissements dans le financement du logement à travers l’Afrique. Pour plus d’informations, veuillez contacter Alison Tshangana à alison@housingfinanceafrica.org.

 

 

En savoir plus
Loading...