Financement du logement en Burkina Faso

Vue d'ensemble

Pour télécharger une version PDF du profil complet du Burkina Faso 2021, cliquez ici.

Le Burkina Faso est un pays d’Afrique de l’Ouest enclavé avec une masse terrestre de 274 200 km2. En 2019, sa population était estimée à 20 487 979 habitants. C’est l’un des pays africains avec les voisins les plus directs : Bénin, Togo, Ghana, Côte d’Ivoire, Mali et Niger. Avec un indice de développement humain (IDH) estimé à 0,434 en 2016, le Burkina Faso se classe 182e sur 188 pays. Ainsi, 40,1% de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté monétaire défini à 153 530 FCFA (278 $ US) par an ou 420,60 FCFA (0,76 $ US) par jour. Un logement convenable et abordable reste hors de portée pour une grande partie de la population. Face à l’évolution rapide des villes et à l’augmentation des besoins en logements décents et accessibles à tous, des actions urgentes sont indispensables pour éviter une urbanisation incontrôlée, dont la réparation sera plus coûteuse voire risquée. Ainsi, un programme de construction de 40 000 logements a été initié par l’actuel président pour la période 2016 à 2020.

Sur le plan économique, le Burkina Faso a enregistré des taux de croissance moyens acceptables au cours des dix dernières années. Il est passé de 5,7% sur la période 2005-2015 à 6,3% sur la période 2016-2019. Cependant, son PIB s’est contracté de 0,2% en 2020, principalement en raison du ralentissement du commerce, des transports, du tourisme et de l’hôtellerie, résultant des mesures prises pour contenir la propagation du COVID-19. Le taux d’inflation, qui était de -3,2% en 2019, est passé à 1,4% en 2020, principalement en raison de la hausse des prix des denrées alimentaires. Néanmoins, les prix du logement, de l’eau, du gaz, de l’électricité et des autres combustibles ont baissé respectivement de 2,0 % et 1,3 %.

Le déficit budgétaire est passé de 3,5% en 2019 à 5,4% du PIB en 2020. Cette situation s’explique non seulement par la hausse des dépenses publiques mais aussi, par la baisse des recettes. Cependant, la balance courante a enregistré un excédent de 1,2% du PIB en 2020 après un déficit de 3,4% du PIB. Cette performance est le résultat d’une augmentation de la valeur des exportations d’or de 21% et de coton de 13%, tandis que la valeur des importations de produits pétroliers a baissé de 20% en raison de la baisse de l’activité économique.

Pour en savoir plus sur le secteur du financement du logement au Burkina Faso, y compris les principales parties prenantes, les politiques importantes et l’accessibilité du logement:


En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus