Financement du logement au Niger

Vue d'ensemble

Pour télécharger une version PDF du profil complet du Niger 2021, cliquez ici.

Le Niger reste un pays sahélien à prédominance rurale en 2020 avec seulement 17% de la population urbanisée, dont un tiers vit dans la capitale Niamey. Considéré comme l’un des pays les plus pauvres du monde, il est « confronté à une triple crise : sécuritaire, humanitaire et, plus récemment, sanitaire (COVID-19) ». La Banque mondiale estime que plus de 10 millions de personnes vivront dans l’extrême pauvreté en 2020, dont 685 000 de plus qu’en 2019, soit 42,9 % de la population. Avec 59% de sa population vivant déjà dans des bidonvilles, trois emplois sur quatre dans le secteur informel non agricole, un taux d’urbanisation annuel de 4,4% et 500 000 nouveaux citadins attendus chaque année d’ici 2050, les villes du Niger sont et seront particulièrement touchés par l’informalité. Par ailleurs, depuis quelques années, le pays accueille 241 321 réfugiés et 300 320 déplacés, selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), fuyant les conflits dans la région, notamment au Nigeria et au Mali.

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), dont le Niger est un État membre, n’a pas été épargnée par la situation économique et financière internationale liée à la crise sanitaire. Le produit intérieur brut (PIB) du Niger n’a augmenté, en termes réels, que de 1,2% en 2020 alors qu’il avait augmenté de 5,9% en 2019, en ligne avec la dynamique régionale. Cela est dû à une forte baisse de la contribution du secteur tertiaire à la croissance économique. Pendant ce temps, le taux d’inflation du Niger a atteint 2,9% en 2020.

La production de logements sociaux est l’une des priorités du programme Renaissance III présenté par le nouveau gouvernement. Malgré cela, les difficultés du secteur du logement et de son financement ne font que se renforcer dans ce contexte de crise économique et d’urbanisation galopante : la pression démographique s’intensifie chaque année, l’accès aux services de base reste un défi, l’informalité urbaine reste prédominante et la faible solvabilité des ménages entrave leur accès au marché du logement et aux sources de financement.

Pour en savoir plus sur le secteur du financement du logement au Niger, y compris les principales parties prenantes, les politiques importantes et l’abordabilité du logement:


En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus