Housing Finance in Soudan

Vue d'ensemble

Pour télécharger une version PDF du profil complet du Soudan 2021, cliquez ici.

La population du Soudan était estimée à 43,8 millions d’habitants en 2020, dont environ 34 % vivaient en zone urbaine. Par conséquent, le pourcentage de squatters dans des villes telles que Port Soudan et Omdurman est supérieur à 30 %, tandis que les squatters dans la capitale Khartoum sont estimés à 60 %. Avec une taille moyenne des ménages de 5,7 personnes, le déficit de l’offre de logements est estimé à 2,5 millions d’unités. La migration rurale-urbaine, en partie pour échapper à des environnements désertiques difficiles, explique l’augmentation de la demande de logements non satisfaite, qui a à son tour fait augmenter le coût de certains biens et services dans les zones urbaines. Par exemple, le coût de l’eau, du logement et de l’électricité a augmenté deux fois plus vite que le prix des vêtements, de la nourriture et d’autres articles. De plus, malgré l’importance de l’accession à la propriété en tant que composante du marché du logement, la plupart des personnes vivant dans les zones urbaines considèrent encore leurs maisons rurales comme des résidences permanentes.

Selon la Banque africaine de développement, le produit intérieur brut (PIB) réel du Soudan aurait diminué de 8,4 % en 2020. La pandémie de COVID-19 a contribué à la faiblesse de l’activité économique dans le pays, affectant le commerce, les voyages, le prix des matières premières et les flux financiers. La croissance économique a également été affectée par la réduction de l’investissement privé.

Pour en savoir plus sur le secteur du financement du logement au Soudan, y compris les principales parties prenantes, les politiques importantes et l’abordabilité du logement:


En savoir plus
En savoir plus