Financement du logement au Togo

Vue d'ensemble

Pour télécharger une version PDF du profil complet du Togo 2021, cliquez ici.

La crise induite par le COVID-19 a provoqué un ralentissement important de la croissance de l’économie togolaise, bien que ce ralentissement ait été moindre que prévu. Le pays a connu une croissance estimée à 1,8% en 2020, contre des prévisions initiales de 0,8%. Le choc du COVID-19 a été essentiellement amorti par les dépenses publiques importantes engagées par le gouvernement en réponse à la pandémie, notamment à travers divers programmes sociaux tels que le programme de transfert monétaire Novissi d’urgences pour les personnes les plus touchées par les mesures de restriction de mouvement et le couvre-feu. Les patients COVID-19 ont été entièrement couverts en termes de soins de santé et des mesures ont été introduites pour fournir des services publics gratuits tels que l’eau et l’électricité à certains groupes sociaux. Selon les autorités togolaises, ces dépenses importantes et inattendues, combinées à une baisse importante des recettes budgétaires, ont contribué à creuser le déficit budgétaire à plus de 6,9% du produit intérieur brut (PIB) en 2020.

Malgré ces efforts, la pandémie semble avoir sapé les progrès significatifs réalisés ces dernières années dans la lutte contre la pauvreté à travers les investissements importants réalisés dans les services sociaux de base et les infrastructures économiques. Alors que les résultats de l’enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages (EHCVM) estimaient l’incidence de la pauvreté à environ 45,5% en 2018/19 (contre 55,1% en 2015), cette incidence devrait légèrement augmenter en 2020 à cause du COVID-19 . L’inflation a également augmenté pour atteindre 1,3 % en 2020, contre 0,7 % en 2019.

Le Ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Réforme Foncière estime que plus de la moitié de la population togolaise vivra dans les villes d’ici 2028, avec un taux de croissance de l’urbanisation de 3,7%. Pour répondre en partie aux défis posés par cette urbanisation rapide et l’accès au logement qui y est lié, le gouvernement togolais a prévu dans son plan d’action quinquennal dénommé « Feuille de route 2020-2025 », un projet de construction de 20 000 logements sociaux.

Pour en savoir plus sur le secteur du financement du logement au Togo, y compris les principales parties prenantes, les politiques importantes et l’abordabilité du logement:


Neighbouring Countries Bénin Burkina Faso Ghana
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus