Ce qu’il faut savoir en matière de logement et de financement du logement en Afrique - Août 2021

Ce blog est une publication mensuelle du CAHF qui a pour but de vous offrir une synthèse d’informations sur les récents développements observés dans les secteurs du logement et du financement du logement en Afrique. Il s’inspire de faits marquants sur une période donnée et relayés dans les articles de presse locaux, nationaux et internationaux, blogs et articles pertinents, etc. Pour ce mois d’Août 2021, nous avons fait une sélection de douze pays couvrant les thématiques de financement du logement, offre de logement, marché locatif et politique de logement, impact du COVID-19 dans le logement et le financement du logement. Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive.

  1. Algérie

L’Entreprise Nationale de Promotion Immobilière (ENPI) a annoncé le lancement, dès le 30 août 2021, de la souscription en faveur des citoyens pour l’acquisition d’un logement promotionnel public (LPP) dans la wilaya d’Alger, dans la limite du nombre de logements disponible au niveau de la commune de Réghaïa.

La même source a également indiqué que les citoyens souhaitant se porter candidats devaient remplir les conditions prévues par le décret exécutif n 14-203 du 15 juillet 2014, ainsi que le décret exécutif n 311-18 du 10 décembre 2018.

Le 28 août 2021, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville algérien, Mohamed Tarek Belaribi, a donné des instructions fermes aux directeurs régionaux de l’Entreprise Nationale de la Promotion Immobilière (ENPI) sur la nécessité de parachever tous les projets de logement dans les deux formules, Logement Promotionnel Public (LPP) et Logement Promotionnel Libre (LPL).

Le nombre de logements de type location-vente livrés a atteint 61.344 unités depuis le lancement de la large opération de distribution qui a concerné plusieurs wilayas du pays à l’occasion de l’anniversaire de la fête de l’indépendance et de la jeunesse, a annoncé l’Agence nationale d’Amélioration et de Développement du Logement (AADL).

  1. Bénin

A l’issue de sa 314ème session en juin 2021, le conseil d’Administration de la Banque Islamique de Développement (BID) a approuvé un financement d’environ 58,3 milliards de FCFA (soit 105,2 millions de dollars US) dans le cadre de la mise œuvre du Programme de Drainage des Eaux Pluviales dans le Grand Nokoué.

Ce financement s’inscrit dans le programme global d’environ 254 milliards de FCFA (soit 450 millions de dollars US) cofinancé par la Banque Mondiale, la Banque Africaine de de Développement, la Banque Ouest Africaine de Développement et la Banque Européenne d’Investissement.

Parallèlement, le gouvernement béninois a mis en place un plan de riposte contre la crise de la Covid-19 dans le cadre duquel la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique a accordé un financement de 20 millions d’euros (soit 23 millions de dollars US) pour l’achat des équipements et produits consommables.

La Société Immobilière et d’Aménagement Urbain (SImAU) au Bénin a lancé en mars 2021 un appel d’offre international pour la réalisation des travaux de construction de la Cité Administrative à Abomey Calavi. La société chinoise Shanxi Construction Investment Group Co. Ltd a été retenue au terme de cet appel d’offre.

Le coût de ce projet de 35 ha est d’un montant de 73,6 milliards de FCFA (soit 133 millions de dollars US) pour un délai d’exécution des travaux de 24 mois. Il sera constitué de 16 bâtiments de bureaux de type R+3, d’un centre médical, d’un centre de conférence, d’un restaurant, de trois maquis en charpente métallique et des locaux techniques.

  1. Burkina Faso

Le gouvernement burkinabè, dans le cadre de son Plan National de Développement Économique et Social (PNDES 2016-2020) est devenu un important client des promoteurs immobiliers pour la construction de l’immobilier résidentiel au profit des ménages. C’est dans cette optique qu’en juin 2021, la délégation du groupe égyptien HASSAN ALLAM Holding a rencontré le ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de la ville burkinabè, Me Bénéwendé Stanislas. Ce groupe est spécialisé dans les grands projet incluant l’immobilier résidentiel et commercial et pourrait investir dans l’immobilier au Burkina Faso dans l’avenir.

  1. Congo

En République du Congo, on constate une hausse des prix de plusieurs denrées alimentaires de première nécessité dans les marchés domaniaux, phénomène qui s’étend dans le secteur de la construction, soumis à l’inflation. Celle-ci a été causée par la pandémie de COVID-19 et pourra avoir un impact significatif dans le secteur immobilier créant une hausse des prix des loyers, et ainsi un déséquilibre entre le niveau de l’offre et la demande.

Le ministre de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat de la République du Congo, Josué Rodrigue Ngouonimba a dévoilé dans une interview exclusive aux Dépêches de Brazzaville, une synthèse de la politique nationale dans le secteur de l’urbanisme et de l’habitat durant les six dernières décennies.

  1. Côte d’Ivoire

L’opération immobilière de la Mutuelle des agents du ministère du commerce et de l’industrie (Mamcom), lancée le 22 juin 2019 à Bingerville, connaît une avancée très significative. Le 26 août 2021, la présidence de la Mutuelle des Agents du Ministère du Commerce et de l’industrie (Mamcom) a procédé à la remise des clés de logements aux premiers souscripteurs, à la cité Mamcom à Bingerville Sebia Yao.

En effet, après 2 ans et 2 mois, cinquante logements de 3 et 4 pièces sont prêts. A cet effet, la présidence de la mutuelle a procédé à la remise des clés aux 13 premières personnes qui se sont entièrement acquittées de leurs souscriptions, sur le site de la cité « Mamcom 1 » à Bingerville Sebia Yao. Ce, en présence des souscripteurs, de Dié Ergnan, président de Mamcom et Alain Konan, conseiller technique au ministère du Commerce et de l’Industrie, représentant le ministre Diarrassouba Souleymane.

  1. Île Maurice

Une douzaine : c’est le nombre de projets de smart city approuvés par l’Economic Development Board de 2015 à nos jours. C’est ce qu’a indiqué le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, le mercredi 25 août 2021, lors de la présentation de la Montebello smart city. Survol de ces développements immobiliers où les investissements se chiffrent à coups de milliards.

  1. Niger

Le Fonds de Solidarité Africain (FSA), ayant son siège social à Niamey, en République du Niger, est devenu le 47èmeActionnaire de Shelter-Afrique, institution panafricaine de financement et de développement du logement, en souscrivant au capital de la société. Cela  accroit le financement panafricain du développement de l’habitat.

  1. Tanzanie

En août 2021, le gouvernement tanzanien a augmenté sa participation dans Shelter-Afrique après avoir payé 2,7 millions $EU en capital supplémentaire qui porte la participation à 1,574% contre 0,3% précédemment.

Shelter-Afrique est une institution panafricaine de financement et de développement du logement en Afrique.

  1. Togo

Le 29 juillet 2021, la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire (CRRH) de l’Union Économique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et la Coopérative d’Epargne et de Crédit des Artisans (CECA) du Togo ont signé une convention de refinancement de prêts hypothécaire en faveur des ménages à revenus modestes et/ou irréguliers.

LA CRRH a pour objet la mobilisation de ressources longues à taux compétitifs au bénéfice de ses banques actionnaires et des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD), pour le refinancement des prêts hypothécaire consentis à leurs clients. En décembre 2020, après presque neuf ans d’activité opérationnelle, la CRRH a déjà eu à mobiliser environ 306 milliards de FCFA (soit 552,53 millions de dollars US).

  1. RD Congo

Le Premier Ministre de la République Démocratique du Congo, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a reçu, le lundi 9 août 2021, une délégation d’investisseurs chinois conduite par le ministre du Développement rural, François Rubota. Ces investisseurs ont présenté au Premier Ministre une série de projets de développement qu’ils entendent mettre en œuvre en République Démocratique du Congo.

  1. Sénégal

Le Directeur Général de la Construction et de l’Habitat était sur le site qui doit accueillir 2.000 logements sociaux, dans le cadre programme 100.000 logements. Amadou Thiam a pu constater le niveau d’exécution des travaux mais aussi s’assurer que les constructeurs ont pris toutes les dispositions pour éviter aux futurs occupants les désagréments des inondations connus ailleurs.

Les 200 premières maisons du programme de logements sociaux seront livrées dans un délai qui n’excédera pas deux mois. L’assurance a été donnée par les responsables de l’entreprise S2I chargée de construire 2.000 logements à Bambilor, dans le cadre du programme global des 100.000 logements sociaux initié par le gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus