Cette revue de presse est une publication mensuelle du CAHF qui a pour but de vous offrir une synthèse d’informations sur les récents développements observés dans les secteurs du logement et du financement du logement en Afrique. Il s’inspire de faits marquants sur une période donnée et relayés dans les articles de presse locaux, nationaux et internationaux, blogs et articles pertinents, etc. Pour ce mois de novembre 2021, la sélection des articles couvre les thématiques de financement du logement, offre de logement, marché locatif et politique de logement, impact du COVID-19 dans le logement et le financement du logement. Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive.

  1. Continental

Avec un défi de fournir plus de 56 millions d’unités de logement en Afrique dont 90% dans la catégorie des logements abordables, l’Afrique peut compter sur l’outil de financement mis en place par les États à travers Shelter Afrique. Pour cela, le directeur Général du groupe Shelter Afrique, Andrew Chimphondah, avec le soutien du conseil d’administration, travaille à démentir la perception qui consiste à ce que les banques d’habitat montées en Afrique par les États pour des solutions adaptées aux problèmes de logement finissent par mettre la clé sous la porte.

Source : Matin Libre

Sous le leadership de son directeur général Christian AGOSSA, la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’Union Économique et Monétaire d’Afrique de l’Ouest (CRRH-UEMOA) œuvre à l’accès des populations modestes à l’habitat pour tous, afin qu’elles puissent acquérir ou construire leur maison à moindre coût. C’est dans ce cadre que s’inscrivent les différentes actions menées par l’institution régionale de refinancement hypothécaire : signature des accords de convention avec différentes structures financières, sensibilisation et renforcement des compétences des banques actionnaires et des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) dans la prise en compte du risque environnemental et social dans le financement des prêt au logement abordable.

Source : L’économiste

Depuis le début de l’année 2021, le conseil d’administration de Shelter Afrique, institution financière de développement (DFI) africaine basée à Nairobi et dédiée au financement de l’habitat africain, est alerté par le comité d’Audit, Risques et Finances (ARF) sur des pratiques de mauvaise gestion qui ont conduit à une enquête lancé par le conseil d’administration par l’intermédiaire de son comité ARF.

L’investigation conduite par la firme de comptabilité et audit PKF, confirme les allégations faites par le lanceur d’alerte dans son rapport remis au conseil d’administration en juin 2021, confirmant ainsi des paiements non-autorisés de près de 5 millions de dollars, d’une politique de gestion des ressource humaines chaotique et l’absence de contrôle effectifs. Ce rapport a formulé plusieurs recommandations dont celle d’émettre des blâmes à l’endroit du directeur-général, du directeur administratif et financier ainsi que du chef des risques d’entreprise.

Source : Financial Afrik

  1. Algérie

Ministre algérien de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, a rendu public le nombre de logements dont la réalisation s’effectuera durant l’année 2022 pour les formules de logements toutes confondues (AADL, LPA, LPL) en Algérie. Ceci dans le cadre du projet de loi des finances (PLF 2022).

En effet, il est question de l’inscription et la réalisation d’un total de 60.000 unités de logements dont 10.000 de type logement public locatif (LPL), 10.000 du programme de logement promotionnel aidé (LPA) et enfin 40.000 logements seront dédiés aux aides aux logements ruraux.

Source : Dzairdaily

En marge de l’ouverture du BATIMATEC, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Tarek Belaribi, s’est prononcé lors d’une conférence de presse affirmant l’autosuffisance en termes de matériaux de construction (le ciment, le fer, la céramique et la totalité des matières utilisées dans la construction de logements) en Algérie. Ceci pourrait s’expliquer par la recherche de débouchées et de marchés dans le but de pouvoir exporter ces matières de construction à l’étranger.

Source : Dzairdaily

Pour faciliter l’accès aux logements sociaux, le Crédit populaire d’Algérie a lancé une formule de paiement pour la classe des faibles et des moyens revenus pour l’acquisition de logements. Les bénéficiaires de ce type de crédit sont ceux dont le salaire mensuel commence à partir de 20.000 dinars (soit 143 dollars US) et ayant moins de 65 ans. Ceci permettra d’acheter un logement public ou privé à travers des prêts couvrant 90% de la valeur de la maison, le client garantissant juste à 10% la valeur du prêt immobilier.

Source : Dzairdaily

Lors de son passage sur le plateau d’une chaine de télévision privée, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville algérien, Mohamed Tarek Belaribi, a fait une déclaration sur les ambitions du gouvernement algérien de pouvoir atteindre un objective de livraison de 320.000 unités de logements d’ici la fin de l’année 2021. À noter que depuis le début de 2021, 290.000 unités de logements de différentes formules ont été distribués.

Source : Algérie Presse Service

  1. Angola

Lors d’une rencontre avec la directrice exécutive de l’ONU-Habitat, Maimunah Mohd Sharif, le secrétaire d’État à l’Aménagement du territoire angolais, Molares de Abriilm, a demandé le renforcement de l’assistance technique du Programme des Nations Unies pour l’établissement des populations (ONU-Habitat) aux politiques d’urbanisation et de logement de l’Angola.

Source : Angop (Agència Angola Press)

Le directeur national de l’Aménagement du Territoire et du Logement, Ardérito Mohamed, a annoncé la reprise du processus de vente des logements dans les différentes centralités urbaines du pays à partir du premier trimestre 2022, après l’achèvement des infrastructures internes et externes des projets visés.

Par conséquent, le secteur prévoit de mettre à la disposition des citoyens des maisons de différents types à Bailundo (Huambo) qui compte 3 000 maisons et à Luena (Moxico) pour 435 maisons.

Cependant, en plus des projets de logement susmentionnés, en février 2021, le Fonds de développement du logement (FFH) a annoncé que la vente de logements dans les centres Vida Pacífica (Zango 0) et Zango 5 (Luanda) serait annoncée en temps voulu, par le biais de sources appropriées.

Source : Angop (Agència Angola Press)

  1. Côte d’Ivoire

Lors de la cérémonie de remises de clés à plus de 2.000 souscripteurs au programme immobilier du marocain Addoha, présidée par le Premier ministre Patrick Achi, accompagné par le Ministre de tutelle Bruno Nabagné Koné, le gouvernement ivoirien entend bien trouver des solutions aux difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du Programme Présidentiel de Logements Sociaux, où la majorité des souscripteurs ne sont pas encore bénéficiaires de ce projet.

Par ailleurs, le Premier Ministre Patrick Achi a annoncé le plan d’urgence concocté par le gouvernement et qui devrait relancer le Programme Présidentiel de Logement Sociaux en axant la production de logements au cœur des communes du grand Abidjan dont une cinquantaine d’hectares a déjà été identifiée dans les dix communes et devrait servir de site de construction pour commande publique de 20.000 logements.

Source : Koaci

Le Premier Ministre ivoirien Patrick ACHI a présidé le vendredi 5 novembre 2021, en compagnie de l’ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, Son Excellence Abdelmalek KETTANI, la cérémonie officielle de remise de clés de 2.183 appartements du promoteurs ADDOHA CI, sur les sites de Locodjro Lagoona City et de Koumasi Cité des Orchidées. La construction de ces logements fait partie du programme présidentiel de logement sociaux dont le projet devra aboutir à la construction de 150.000 logements sur la période 2021-2025.

Source : Koaci

Face aux membres de la commission des Affaires Économiques et Financières (CAEF) le 18 novembre 2021, le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme ivoirienne (MCLU), Bruno Nabagnè Koné a fait adopter à l’unanimité le projet de budget 2022 de son département ministériel « Programme dans le cadre de l’adoption du projet de la Loi de finances 2022 » et budget s’élève à 52 659 802 279 francs CFA (soit 90 586 814 dollars US).

Ainsi le budget du ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme ivoirienne (MCLU) est réparti de manière suivante : Administration générale (20%) ; le Foncier et l’Urbanisme (7,5%) ; la Construction et la Maintenance (72%) et enfin Logement et Cadre de Vie (0,5%).

Source : Le Patriote

  1. Île Maurice

La National Housing Development Co. Ltd (NHDC) réclame à un contracteur de construction une somme de Rs 65 millions (soit près de 1,5 millions de dollar US) pour avoir accumulé un retard de livraison de 455 jours sur deux projets de construction de logements. La NHDC reproche au contracteur d’avoir réclamé et obtenu Rs 10,9 millions (soit près de 250 500 dollars US) comme coût d’accélération du travail alors que le coût réel est estimé à seulement Rs 4,1 millions (soit près de 94 200 dollars US). Le contracteur a aussi présenté des factures s’élevant à Rs 3,2 millions (soit près de 73 500 dollars US) de frais de gardiennage durant le confinement alors qu’il était convenu que ce genre de dépense lui incomberait et non à la NHDC. Tous ceux-ci indiquent des pratiques frauduleuses de la part de la compagnie de construction et justifierait la réclamation de la part du NHDC.

Source : Lexpress.mu

  1. Maroc

Selon Bank Al-maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAIC) au Maroc a baissé de 5,5% au troisième trimestre de 2021 et les transactions de 10,1%. Par ville, BAM et l’ANCFCC fait ressortir que les prix ont connu une baisse à Rabat, Casablanca et Tanger de 1,8%, 0,3% et 1,1% respectivement, tandis qu’à Marrakech, ils ont enregistré une hausse de 3,3%, comparativement au trimestre précédent.

Source : InfoMédiaire

  1. Nigéria

Une délégation onusienne conduite par Leilani Farha, rapporteur spécial des Nations Unies sur le logement, a été de passage au Nigéria et décrit les conditions de certains établissements informels au Nigéria, d’inhumaines et peut-être les pires du monde avec 22 millions de logement en déficit dans le pays représentant entre 69% et 70% de la population urbaine.

Source : VOA Afrique

  1. République Démocratique du Congo

Le Ministre de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu et son collègue des Affaires foncières, Aimé Sakombi Molendo, ont ordonné l’arrêt et l’interdiction de toute construction sur le site de la baie de Ngaliema, site réservé au « Projet Corniche » dans la ville de Kinshasa.

Dans un communiqué officiel conjoint, les deux ministres ont mentionné l’attente de parfaire la procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique conformément à l loi no 77-001 du 22 février 1977 et d’indemnisation des occupants de cette zone en particulier et du projet Corniche en général.

Source : Zoomeco

Le Ministre des Affaires Foncières de la RD Congo, Aimé Molendo Sakombi, a doté la République Démocratique du Congo ce 17 novembre 2021 lors d’un atelier organisé à Kinshasa, d’un nouvel instrument de gouvernance foncière intégrant les réalités socioculturelles propres à chaque province. Le nouveau document permettra une transition orientée vers une nouvelle loi foncière en République Démocratique du Congo.

Source : Actualité.cd

Dans sa promesse d’accompagner la RDC sur le plan urbanistique après l’éruption volcanique à Goma, Shelter Afrique, le géant de l’immobilier panafricain, a entamé depuis le 22 novembre 2021, une mission technique de 5 jours. La délégation est constituée d’experts du Ministère de l’Urbanisme et Habitat, conduite par le professeur Corneille Kanene de l’institut Supérieur de l’Architecture et Urbanisme et par le Secrétaire général à l’Urbanisme et Habitat, Adolphe Mabulena accompagné de Messieurs Yvon Ouedrago et Saïd Diaw, les experts de Shelter Afrique.

L’objectif du séjour consiste à dédensifier la ville de Goma en développant de nouveaux pôles urbains à proximité et en améliorant la mobilité pour connecter Goma à ces extensions. Le financement de Shelter Afrique permettra aussi la construction des logements décents et abordables et contribuera à l’érection des citées intégrées.

Source : La Prospérité

  1. Sénégal

Le 17 novembre 2021, le Directeur général de la société d’aménagement foncier de rénovation urbaine (SAFRU SA), Maïssa Mahécor Diouf, et le Préfet du département de kaolack (Centre), Ahmet Tidiane Thiaw, ont présidé le lancement officiel de la phase pilote des travaux de viabilisation du site de Nimzatt, un quartier qui sera érigé à la périphérie de la capitale du Saloum.

Les travaux de viabilisation pour la construction de logements entrent dans le cadre du projet zéro bidonville, dont 286 logements seront construits pour la phase pilote à Nimzatt et 124 logements à Sing-sing. Actuellement dans la phase pilote 510 logements ont déjà été construits.

Source : Agence de Presse Sénégalaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus